Recette Huile de soin post-épilatoire

21766445_1569880146367757_1914099186848864691_n

A l’institut, après votre épilation, j’applique cette huile de soin sur votre peau. Mais l’idéal est que vous puissiez continuer d’appliquer cette huile chez vous tous les jours pendant une semaine pour plus d’efficacité.

C’est pourquoi je vous donne aujourd’hui la recette!

Cette huile de soin post-épilatoire a pour but d’apaiser la peau épilée, de prévenir la repousse des poils et l’apparition de poils incarnés. Elle peut être utilisée tout de suite après l’épilation et en application au moins 1 fois par jour pendant toute la semaine qui suit. Fortement dosée en huiles essentielles, elle ne convient pas aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux enfants. Cependant vous pouvez utiliser le mélange sans les huiles essentielles, mais il sera moins efficace contre les poils incarnés.

Dans cette recette on retrouve l’action :

Du macérât de Calendula, pour calmer les rougeurs post-épilatoires et les démangeaisons éventuelles. Cette huile a des vertus apaisantes et anti-inflammatoires. L’application doit se faire immédiatement après l’épilation, et peut être répétée 3 à 4 fois dans les 24 heures qui suivent si la peau est très sensible.

De l’huile de Souchet, pour ralentir la repousse des poils. On l’utilise traditionnellement en Afrique du Nord et un peu en Espagne. Elle s’applique dès le lendemain de l’épilation, tous les jours, en massage localisé sur la zone traitée.  Petit plus, cette huile fine à la saveur et à l’odeur douces est aussi un bon soin hydratant.

De l’huile de Nigelle, pour prévenir ou atténuer les cas de poils incarnés, très douloureux et inesthétiques. On peut masser la zone traitée dès le lendemain de l’épilation.  Pour plus d’efficacité on lui ajoute des huiles essentielles capables de libérer l’ouverture des follicules pileux (romarin à verbénone, sauge officinale, carotte, …).

Dans un flacon adapté de 30 ml, versez successivement :

10 ml d’huile de souchet (Cyperus esculentus)

10 ml de macérât huileux de calendula

8 ml d’huile de nigelle

20 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone (et seulement celui-là)

20 gouttes d’huile essentielle de carotte

10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie

Cette huile se conserve 24 mois à température ambiante mais toujours en dessous de 22°. Elle est d’autant plus bienfaisante si elle sort du frigo au moment de l’application.

Vous pouvez retrouver les ingrédients nécessaires à sa réalisation en vente à l’institut.

La recette est issue de https://www.lessentieldejulien.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s